Guerre 1914-1918 - Combattants - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Guerre 1914-1918 - Combattants

XXe siècle > Guerre de 1914-18
Les combattants
Drapeaux
La mobilisation

La mobilisation

Les premiers combattants du mois d'août 1914 sont les soldats sous les drapeaux des classes 1912 et 1913 mais aussi ceux de la classe 1911, la durée du service militaire étant prolongée de 2 à 3 ans depuis 1913. Avec la classe 1914 l'armée d'active, encadrée par les militaires professionnels, est pour l'essentiel formée des jeunes gens âgés de 20 à 24 ans (nés de 1890 à 1894).

Sont ensuite mobilisés les réservistes des classes 1901 à 1910 (nés entre 1880 et 1890) et les territoriaux des classes 1892 à 1900 (nés entre 1872 et 1880).


Les combattants appartiennent aux 28 classses de 1892 à 1920. On distingue 3 tranches :
- la tranche dite de "l'active" des 8 classes de 1912 à 1920 avec 9 MPF à Mosset
- la tranche dite de "réserve" des 11 classes de1901 à 1911 avec 19 MPF à Mosset
- la tranche dite "territoriale" des 14 classes de1887 à 1900 avec 12 MPF à Mosset
La tranche intermédiaire de "réserve" a été la plus touchée avec presque 2 MPF par classe.Elle concerne les soldats nés entre 1881 et 1891.

Statistiques funèbres

.

Mosset a perdu 44 jeunes hommes pour une population de 804 habitants soit 5,5% de sa population.
La France avec 29,6 millions d'habitants a eu 1 397 000 pertes de militaires soit 4,7% de sa population. pourcentage qui atteint 5,7% si on ajoute les 300 000 pertes civiles.
Les jeunes gens âgés de 20 à 42 ans à Mosset en 1914 devaient être de l'ordre de 140 (A confirmer). Le nombre de survivants est donc de 96 que nous arrondissons à 100.
En moyenne un homme par famille est parti à la guerre et une famille sur 4 a perdu un enfant ou un mari (11 veuves exactement).
La France a compté 3 fois plus de militaires blessés (4 266 000) que de morts (1 397 000). Si on applique le même ratio à Mosset il y a eu 132 blessés.
Si on y ajoute les 44 tués on obtient 176 personnes directement touchées par la guerre soit grosso modo presque une par famille.

46 Morts

11 Veuves

132 Blessés

Les régiments catalans

Les catalans
On considère que 48000 habitants des Pyrénées Orientales ont pris part au conflit et que 20000 ont été mis sur pied de guerre à Perpignan dans les unités affectées au département et qui seront dénommées les "Régiments catalans."
Ils sont au nombre de 3 !
- le 53e Régiment d'Infanterie
.
- le 253e Régiment d'Infanterie
.
- le 126e Régiment d'Infanterie Territoriale
..

Ceux du 53e RI
Ceux du 126e RIT
Ceux du 253e RI

Aucun Mossétan ne semble avoir appartenu à cette unité.

Les survivants

Liste non exhaustive de survivants

BORREIL, Jean Dominique
BOUSQUET, Antoine Jean
CLIMENS, Jean Joseph Martin
GRAU, Gaudérique Nicolas Isidore
LUBIS, Antoine Joseph
MARTY, Pierre Jean Hypolite "Cosmes"
PARES Baptiste Sébastien Joseph
PRATS, Baptiste Julien
SURJOUS, Joseph Sébastien
VERDIER, Baptiste Joseph Mathieu
VILLE, Jean Julien


Du 126eR.I.T.
CRIBEILLET Jean "Baptiste" Maurice" héophile dit "Clerun"
DIRIGOY, François Etienne "Baptiste
FABRE, Jacques Auguste
FREU, François Gaudérique Barthélémy
HULLO Gilles André Sébastien MPF

MARTY, Baptiste Raphael François
MESTRES, Julien Isidore "Joseph"
MONCEU, Michel Pierre Joseph
MONTREPAUX, Isidore Jean François
PARES, Jacques Lin Jean
PRATS, Joseph Jean Henri
QUES, Joseph Henri Gaudérique
ROLLAND, Jacques Joseph Gaspard
ROUSSE, Jean Joseph Gaudérique
ROUSSE, Joseph Lin
SALIES, Baptiste Pierre
MPF
SALIES, Jean Antoine "Etienne"


Total = 26 survivants - Estimation = 131.

 
Mis à jour le 04/06/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu