XIXe siècle - Elections de 1833 - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

XIXe siècle - Elections de 1833

XIXe siècle > 1830 à 1848


Élections municipales de 1833


François de Massia (1796-1878), né en 1796 à Vinça, a été nommé Maire de Mosset lors des deux élections précédentes du 13/2/1828 et de novembre 1831.
A la suite de la délibération du Conseil Municipal du 13/1/1833 quil’absence répétée aux réunions de Julien Prats, et malgré l’opposition des membres du Conseil municipal pour le "démissionner", le maire, de Massia, prie le Préfet des Pyrénées Orientales de le déclarer démissionnaire.
En ce début de 1833, le conseil Municipal est réduit de 12 à 11 membresBarthélémy Lavila (1781-1867), opposant de la première heure, avait démissionné. Deux groupes s’opposent. Le premier, formé de ceux qui ne sont pas défavorable au maire, comprend Sébastien Bazinet, Sébastien Cantié, Sébastien Mayens et l’autre, le groupe des opposants constitué de Izidore Porteil, Dominique Dimon, François Léon Vile, Dominique Escaro, Dominique Matheu, Joseph Rocafort et Julien Prats. Le clivage résulte de l’éternelle opposition entre la communauté et les d’Aguilar maintenant représentés par Charles Delacroix (1783), époux de la dernière descendante Zoé Gasparine Marie Polycarpe d'Aguilar (1792-1835). Une pétition du 18/2/1833 adressée au sous-préfet précise explicitement "Il semble que Monsieur Charles Lacroix [Delacroix] propriétaire, avec Monsieur de Massia, maire, s’entendent, le premier à nous restreindre dans les droits d’usage en voulant nous obliger à lui payer une redevance, et le second, à nous les faire perdre par sa négligence ou par sa mauvaise administration.
La pétition est non seulement signée Julien Prats et du groupe des opposants du Conseil Municipalaussi de certains habitants de Mosset, parmi lesquelsdéchiffre : Jean Laville, Thomas Corcinos, Pierre Terrats, Jean Freu, Etienne Corcinos, Pierre Arrous, Jacques Arcens, Jacques Marty, Joseph Comenge, Dimon aîné, Jean Portell, Jean Climens, Jacques Galaud, Joseph Segui, Jacques Cortie, Martin Climens, Michel Arrous, Jean Gabrière.
Les 6 opposants, membres du Conseil Municipal donnent leur démission. Julien Prats est considéré et se considère comme n’appartenant plus au conseil.
Par lettre du 12/4/1833, le préfet décide de radier Julien Prats, d‘accepter les 6 démissions et d’organiser de nouvelles élections le 28/4/1833 dont l(objet est de remplacer 8 membres du ConseilJulien Prats, les 6 autres opposants et aussi Lavila qui avait démissionné auparavant.
Le 28/4/1833, une majorité massive, de 60%, désavoue de Massia. Le maire et les autres membres du Conseil, Sébastien Bazinet, Sébastien Cantié, Sébastien Mayens, démissionnent le 6/5/1833. De nouvelles élections pour remplacer ces 4 membres ont lieu le 2/6/1833. Sont élusBonaventure Corcinos, Joseph Corcinos, Baptiste Ville et Lin Climens.
Barthélémy Lavila est nommé maire.
En définitive les 8 opposants, anciens membres du conseil municipal, retrouvent leurs sièges, Lavila remplace de Massia. Tous les conseillers partagent maintenant le même point de vue sur la conduite à tenir vis à vis de Monsieur Delacroix. En fait on sait que le différent ne sera réglé qu’en 1861 c’est à dire par la génération suivante.
Bien qu’en 1833 nous soyons encore loin de la démocratie actuellene votent que les plus riches et le maire est nommé par le préfet, le principe majoritaire semble avoir bien fonctionné en 1833.
En 1836, Bonaventure Corcinos et Joseph Corcinos sont remplacés par Maurice Corcinos et Jacques Dirigoy.

Élections de 1833

28 avril 1833

2 juin 1833

Bureau

de Massia

Président

de Massia

 

Estève Joseph, 73 ans

Le plus vieux

Corcinos Baptiste 59 ans (9)

Le plus vieux

Corcinos Thomas, 64 ans (1)

Le plus vieux

Estève Joseph, 73 ans

Le plus vieux

Rolland Joseph, 33 ans

Le plus jeune

Corcinos Bonaventure 27 ans(10)

Le plus jeune

Ville François Léon, 35 ans

Le plus jeune

Ville François Léon 35 ans

Le plus jeune

Résultats

Nombre de votants

58

Nombre de votants

29

Lavila Barthélémy (2)

39 voix : élu

Corcinos Bonaventure 27 ans(10)

27 voix : élu

Matheu Dominique (3)

33 voix : élu

Corcinos Joseph

26 voix : élu

Escaro Dominique

35 voix : élu

Ville Baptiste

25 voix : élu

Ville François Léon

34 voix : élu

Climens Lin

23 voix : élu

Portell Isidore (4)

35 voix : élu

 

Prats Julien

37 voix : élu

Rocafort Joseph

34 voix : élu

Dimon Dominique

34 voix : élu

Vile François (5)

24 voix

Marty Jacques (5)

21 voix

Arrous Michel (6)

21 voix

Dimon Pierre (6)

21 voix

Ruffiandis Jacques

21 voix

Cantie Chirurgien (7)

20 voix

Lavila Jean

20 voix

Bazinet Joseph

18 voix

Corcinos Maurice (8)

03 voix


(1) "Capitaine à la demi brigade du 1er bataillon des chasseurs , a combattu contre l'Espagne et a perdu l'œil droit dans une chute dans les montagnes de Prats de Mollo" - Réformé - Document signé Augereau 10 pluviose an VII ( ADPO 2OP2259)

(2) Aux élections des députés du département du 23/6/1831, est l'un des 446 électeurs. (ADPO 3M53). Son père a été le premier maire de Mosset en 1790 puis de 1802 à 1808.

(3) A fait ses études dans un pensionnat de Perpignan. Arrêté du 30 nivôse an 12 relatif à la création de deux corps de 2 fois 800 hommes qui feront partie de la garde du gouvernement. Ils seront volontaires ou désignés. La taille devra être supérieure à 5 pieds 4 pouces soit 1,733 m. Les revenus devront être supérieurs à 200 francs par an (et à 300 Francs par an en 1813). Le registre des volontaires est clôturé le 30 ventôse. Au 1.06.1806, aucun volontaire Au 29 ventose an 12, le sous préfet de Prades annonce 7 volontaires dont 2 de Mosset : Dominique Matheu et Izidore Rouffiandis, conscrits de l'an VII.
(4) Son frère Gaudérique avait été maire de Mosset de 1824 à 1828.et son père Joseph de 1808 à 1816 puis de 1821 à 1824.

(5) Semble avoir été désigné, en 1847, "conseil de fabrique de la commune de Mosset" qui se trouvait désorganisé par la démission de tous ses membres qui le composaient."

(6) Semble avoir été désigné, en 1833, par de Massia et le curé Climens "conseil de fabrique de la commune de Mosset" qui se trouvait désorganisé par la démission de tous ses membres qui le composaient." (ADPO 5V6)

(7) Cantié Joseph (1796-1867). Son fils, Benjamin, a été maire de 1877 à 1900.
(8) Corcinos Maurice a été maire de 1848 à 1852 et de 1865 à 1871.Né en 1804, il avait 39 ans en 1833.

(9) Père de Corcinos Maurice qui a été maire de 1848 à 1852 et de 1865 à 1871.Né en 1804, il avait 39 ans en 1833.
(10) Frère de Corcinos Maurice qui a été maire de 1848 à 1852 et de 1865 à 1871.Né en 1804, il avait 39 ans en 1833. (Références : ADPO 3M149).

 
Mis à jour le 04/06/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu