XVIIIe siècle - Tirage au sort de 1726 - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

XVIIIe siècle - Tirage au sort de 1726

XVIIIe siècle > Ancien régime


Tirage au sort le 1/7/1726 à Mosset

Recrutement des miliciens de la Compagnie d’Olette


En application de l’ordonnance du Roi du 25 février 1725(1), le viguier du Conflent a visité toutes les communautés pour procéder à la sélection des hommes des compagnies de miliciens d’Olette,  de Prades,…
Il existait aussi des milices non organisées en compagnies et bataillons, sans paye ni uniforme, qui restaient sous les ordres des batlles et des consuls et qui étaient employées à la gardes des places. Les services n’étaient pas permanentsil s’agissait de périodes de 3 à 4 semaines.

Voici le compte rendu pour la séance à Mosset du tirage au sort des hommes destinés à la Compagnie d’Olette (2).
«Joseph Bordes (3) et Romeu, Bourgeois Noble, viguier du Conflent et Valespir, nous sommes transportés dans le lieu de Mosset  étant en présence de François Bertrand et de Ravela, Bourgeois Noble de la Ville de Perpignan habitant Catllar pour tirer au sort entre les habitants, en exécution de l’ordonnance du Roy du 25 février 1725.

Nous avons requis les consuls du lieu de nous représenter les Hommes proposés pour la Milice, depuis 16 à 40 ans, lesquels Hommes ont dû être assemblés à ce jour et heure.

Sont présents : Joseph Rocafort, Emmanuel Assens, Jacques Corcinos, Thomas Borreil, Joseph Fabra (Sosa 194), Joan Antoni Ruffiandis, Joan Antoni Vallart, Vincens Laplace, Jean Cantie (Frère de Francesch Cantié (Sosa 590), Michel Dardé, Pierre Maillol, Jacques Fauria, Mathieu Prohom, Grégoire Sagui, Joseph Prats, Pierre Garrigo, Paul Galau, Jean Michel Galaut, Jean Sarnia, François Xapeiro (Sosa 290) , Pierre Torrent, Jean Lohiga, Galceran Cantie, Pierre Costeseca, Dominique Matheu (Sosa 420),  Michel Paul Manaut (Sosa 746), Etienne Canal, Pierre Sagui, Julien Brisaut.

Sont absents : Joseph Clausell, Julien Gil, Françous Fabre fils de Jean Fabre de Molig, Joseph Ribas (Sosa 652 dit Pancot) Isidore Catala, Ambroise Pons, Barthélémy Vidal, Pierre Cantie, Gaudérique Ruffiandis, Julien Dirigoy, Isidore Pajau, Joseph Garrigo, Jean Lavila, Joseph Fauria de La Carole, Julien Saboyard, Joseph Fourcade, Joseph Climens.

En présence de Joseph  Prats, pages et bayle
- Félix Remaury, François Portell, François Climens, consuls.
- Pierre Corcinos, (Sosa 520) Sébastien Matheu, Isidore Ruffiandis chirurgien (Sosa 584) autre pages du lieu de Mosset que nous avons priés d’être présents et au sort qui doit être tiré.   

N’ont pas l’âge et la taille : Joseph Prats pour être commis de l’impériage(4) au lieu de Mosset, Jacques Corcinos, Jean Antoine Ruffiandis, Jean Antoine Valart, Pierre Mallol, Pierre Garrigo pour être estropié, Paul Galaut, Jean Michel Galaut par ses incommodités, Jean Sarnia, François Xapeiro (Sosa 290) Galceran Cantie (Frère de Sébastia Cantié Sosa 1056), Pierre Costeseca, Dominique Matheu (Sosa 420),  Michel Paul Manaut (Sosa 746),  Etienne Canal de Brezes, Julien Brisau.  

Ont été tirés au sort
Jean Cantié
Joseph Garrigo absent, a été tiré à sa place Sébastien Matheu
Ambroise Pons absent, a été tiré à sa place Isidore Catala aussi absent et aprè Grégoire Saqui
Julien Dirigoy, absent et pour luiAssens.

1 - Guide de la Généalogie de Gilles Henry
« La levée des troupes de milice fut organisée en 1688 à l’instigation de Louvois.
Une communauté (ou un groupe de petites communautés) devait fournir un milicien équipé. Dans les paroisses désignées par l’intendant, on procédait, par élection, au choix d’un milicien pour deux ans. Après 1690, on procéda par tirage au sort. Les miliciens étaient formés en compagnies mais habitaient l’hiver, dans leur paroisse, avec défense de la quitter. Ils faisaient l’exercice le dimanche et jours de fête
Cette organisation disparut en 1697, mais Louis XIV la remit sur pied (pour l’armée d’Italie).en 1701. Un bataillon à 13 compagnies de 45 hommes était rattaché nominativement à un régiment d’infanterie. Cette milice  fut surtout employée dans les places frontières. De 1708 à 1712, on pouvait acquitter ce service par impôt ; la milice disparut jusqu’en 1719. Réorganisée  en 1726  comme troupe auxiliaire de l’armée régulière, elle servait de réserve. »
2 - ADPO 1C668

3 - Joseph Bordes Romeu (1681-1747) Viguier de 1721 à 1747

4 - L’impériage est la taxation des produits qui sortent du village.

Tirage au sort le 1/7/1726 à Mosset

Recrutement des miliciens de la Compagnie d’Olette

En application de l’ordonnance du Roi du 25 février 1725(1), le viguier du Conflent a visité toutes les communautés pour procéder à la sélection des hommes des compagnies de miliciens d’Olette,  de Prades,…
Il existait aussi des milices non organisées en compagnies et bataillons, sans paye ni uniforme, qui restaient sous les ordres des batlles et des consuls et qui étaient employées à la gardes des places. Les services n’étaient pas permanentsil s’agissait de périodes de 3 à 4 semaines.

Voici le compte rendu pour la séance à Mosset du tirage au sort des hommes destinés à la Compagnie d’Olette (2).
«Joseph Bordes (3) et Romeu, Bourgeois Noble, viguier du Conflent et Valespir, nous sommes transportés dans le lieu de Mosset  étant en présence de François Bertrand et de Ravela, Bourgeois Noble de la Ville de Perpignan habitant Catllar pour tirer au sort entre les habitants, en exécution de l’ordonnance du Roy du 25 février 1725.

Nous avons requis les consuls du lieu de nous représenter les Hommes proposés pour la Milice, depuis 16 à 40 ans, lesquels Hommes ont dû être assemblés à ce jour et heure.

Sont présents : Joseph Rocafort, Emmanuel Assens, Jacques Corcinos, Thomas Borreil, Joseph Fabra (Sosa 194), Joan Antoni Ruffiandis, Joan Antoni Vallart, Vincens Laplace, Jean Cantie (Frère de Francesch Cantié (Sosa 590), Michel Dardé, Pierre Maillol, Jacques Fauria, Mathieu Prohom, Grégoire Sagui, Joseph Prats, Pierre Garrigo, Paul Galau, Jean Michel Galaut, Jean Sarnia, François Xapeiro (Sosa 290) , Pierre Torrent, Jean Lohiga, Galceran Cantie, Pierre Costeseca, Dominique Matheu (Sosa 420),  Michel Paul Manaut (Sosa 746), Etienne Canal, Pierre Sagui, Julien Brisaut.

Sont absents : Joseph Clausell, Julien Gil, Françous Fabre fils de Jean Fabre de Molig, Joseph Ribas (Sosa 652 dit Pancot) Isidore Catala, Ambroise Pons, Barthélémy Vidal, Pierre Cantie, Gaudérique Ruffiandis, Julien Dirigoy, Isidore Pajau, Joseph Garrigo, Jean Lavila, Joseph Fauria de La Carole, Julien Saboyard, Joseph Fourcade, Joseph Climens.

En présence de Joseph  Prats, pages et bayle
- Félix Remaury, François Portell, François Climens, consuls.
- Pierre Corcinos, (Sosa 520) Sébastien Matheu, Isidore Ruffiandis chirurgien (Sosa 584) autre pages du lieu de Mosset que nous avons priés d’être présents et au sort qui doit être tiré.   

N’ont pas l’âge et la taille : Joseph Prats pour être commis de l’impériage(4) au lieu de Mosset, Jacques Corcinos, Jean Antoine Ruffiandis, Jean Antoine Valart, Pierre Mallol, Pierre Garrigo pour être estropié, Paul Galaut, Jean Michel Galaut par ses incommodités, Jean Sarnia, François Xapeiro (Sosa 290) Galceran Cantie (Frère de Sébastia Cantié Sosa 1056), Pierre Costeseca, Dominique Matheu (Sosa 420),  Michel Paul Manaut (Sosa 746),  Etienne Canal de Brezes, Julien Brisau.  

Ont été tirés au sort
Jean Cantié
Joseph Garrigo absent, a été tiré à sa place Sébastien Matheu
Ambroise Pons absent, a été tiré à sa place Isidore Catala aussi absent et aprè Grégoire Saqui
Julien Dirigoy, absent et pour luiAssens.

1 - Guide de la Généalogie de Gilles Henry
« La levée des troupes de milice fut organisée en 1688 à l’instigation de Louvois.
Une communauté (ou un groupe de petites communautés) devait fournir un milicien équipé. Dans les paroisses désignées par l’intendant, on procédait, par élection, au choix d’un milicien pour deux ans. Après 1690, on procéda par tirage au sort. Les miliciens étaient formés en compagnies mais habitaient l’hiver, dans leur paroisse, avec défense de la quitter. Ils faisaient l’exercice le dimanche et jours de fête
Cette organisation disparut en 1697, mais Louis XIV la remit sur pied (pour l’armée d’Italie).en 1701. Un bataillon à 13 compagnies de 45 hommes était rattaché nominativement à un régiment d’infanterie. Cette milice  fut surtout employée dans les places frontières. De 1708 à 1712, on pouvait acquitter ce service par impôt ; la milice disparut jusqu’en 1719. Réorganisée  en 1726  comme troupe auxiliaire de l’armée régulière, elle servait de réserve. »
2 - ADPO 1C668
3 - Joseph Bordes Romeu (1681-1747) Viguier de 1721 à 1747
4 - L’impériage est la taxation des produits qui sortent du village.

 

Age

Cheveux

Visage

Yeux

Nez

Marque

Taille (5)
(P,p,l)

Taille
(m)

Jean Cantié

23

Noirs

Rond

Grisâtres
enfoncés

Pointu

Vérolé

5,2,0

1,38

Sébastien Matheu

30

Noirs

Rond

Roux

Canard

 

5,0,0

1,60

Grégoire Saqui

30

Noirs

Rond

Bleus

Aquilin

 

5,0,0

1,63

Emmanuel Assens

26

Noirs

Rond

Roux

Gros

Grosses
lèvres

5,0,6

1,64

(5) - Taille exprimée en pieds, pouces et lignes ; 1 pied = 12 pouces, 1 pouce (2,707 cm) = 12 lignes

assens
segui
cantie
matheu

Emmanuel Assens
(1700)

Grégori Sagui
(1696)

Joan Cantié
(1703)

Sébastien Matheu
(1696-1745)

Il ne doit plus s’absenter du dit lieu sans la permission des consuls, sous les peines portées par l’ordonnance du Roy.
Nous avons déclaré aux Pères Mères et Parents des dits Miliciens, présents et absents, que s’ils ne se rendent au quartier d’Assemblée au jour, lieu et heure indiqués, il sera établi garnison chez eux jusqu’au jour  de la représentation du Milicien, qui en outre sera dénoncé comme déserteur.»


Les consuls ont déclaré ne savoir signer.
Ont signéMatheu, Isidro Rufiandis, Corcinos.
GreffierVigo»

Commentaires

1 – Le tirage doit se faire parmi les hommes âgés de 16 à 40 ans c’est à dire nés entre 1686 et 1710.Le nombre de personnes concernées est le suivant30 présents, 16 absents, 7 pages, consuls, … ce qui fait un total de 50 hommes. Compte tenu des 13 éliminés pour la taille et pour causes diverses, le tirage de 4 noms se fait, en fait, parmi 17 personnes. Il y a donc 1 chance sur 4 d’être désigné.
2 – Alors que les personnes désignées courent le risquent d’être déclarées «déserteurs», il semble que les absents ne soient pas inquiétés. Ils participent cependant au tirage. Les absents tirés et donc remplacés dédommageraient-ils leurs remplaçantsPar ailleurs une analyse de l’âge de ces absents montre qu’ils sont presque tous âgés de 20 à 30 ans.

3 – Si les 4 personnes tirées au sort sont représentatives du groupe réduit à 17 après élimination des «», on peut affirmer que la taille moyenne des «» se situe autour de 1,64 mètres.Les éliminés pour des raisons de taille devaient mesurer moins de 1,60 m.

 
Mis à jour le 04/06/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu