XXe siècle - Service militaire - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

XXe siècle - Service militaire

XXe siècle

Le service militaire au XXe siècle



En 1902, nouvelle loi, le service n'est plus que de 2 ans et les sursis pour études sont institués.

En 1905, toutes les dispenses sont supprimées et les inaptes sont affectés aux services auxiliaires. Les soutiens de famille peuvent obtenir une compensation financière le temps de l'incorporation. Les sursis sont maintenus pour les soutiens de famille, les étudiants, les agriculteurs et les apprentis.

En 1913, face à la menace de guerre, la durée passe de nouveau à 3 ans.

En 1920, après la grande guerre, le service est réduit à 12 mois sur une idée du Maréchal Pétain, qui l'avait proposé en 1919 dans un discours prononcé à Béthune.

En 1923, l'armée semblant trop faible en effectifs, il revient à 18 mois.

En 1936, le service de deux ans est remis en vigueur devant la nouvelle menace de guerre.

En 1940, après la défaite, la conscription est totalement supprimée. Pour tous les jeunes de la zone libre, le gouvernement de Vichy crée les Chantiers de jeunesse, ils font office de service militaire à partir de janvier 1941, on y alterne travaux forestiers, exercices physiques et cours. Pour les Alsaciens et les Lorrains, le service est effectué dans l'armée allemande.

En 1946, la conscription est rétablie mais comme après la 1ere guerre, pour une durée de 12 mois.

En 1950, est institué le service prolongé de 18 mois.

En 1956 et pour la durée de la guerre d'Algérie, le maintien sous les drapeaux peut aller jusqu'à 30 mois en raison de l'arrivée des classes d'âge creuses de 1936 à 1942.

En 1963, le service militaire est de 18 mois et la loi introduit la notion d'objection de conscience, le conscrit qui refuse de porter les armes est intégré dans les services et fait un service d'une durée double à celle du service armé.

En 1965, la loi débaptise le service militaire qui devient service national et peut s'effectuer en coopération à l'étranger (le plus souvent dans les anciennes colonies) ou sous forme de service technique civil (dans les DOM-TOM). Les conseils de révision sont supprimés et remplacés par les 3 jours de sélection.

En 1970, la durée de service est ramenée à 12 mois mais les sursis sont supprimés.

En 1971, devant les protestations des milieux étudiants, les sursis réapparaissent et la durée des services d'aide technique ou de coopération est portée à 16 mois.

En 1983, apparait la possibilité de faire son service national dans la Gendarmerie, les sursis automatiques pour les étudiants jusqu'à 22 ans sont créés, et le statut d'objecteur de conscience est clairement défini.

En 1985, le service national peut être effectué dans la police.

En 1992, la durée du service est réduite à 10 mois.

En 2001, le service national est "suspendu" selon les termes du président Chirac, les derniers appelés sont libérés le novembre.
____________________________
Référence : Copie de http://www.ancetres-et-histoire.com/SITE/lexique/LEXIQUE.html

 
Mis à jour le 04/06/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu