Période de 1800 à 1808 - Vachers - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Période de 1800 à 1808 - Vachers

XIXe siècle > 1800 à 1808


Nominations des gardiens de vaches
du
"Sahoca et d'Escales"


Le 12 floréal de l'an X (2 mai 1802), il a été procédé à la nominationdu gardien de vaches pour la "jasse du Sahoca" près du col de Jau.
Et après avoir fait publier par le crieur public de l'heure et la date de l'adjudication se sont présentés plusieurs gardiens. Comme étant le moins disant, l'adjudicataire a été Jean Galaud (1756-1810 dit "Mosouret") de Mosset. Il a offert de garder les vaches moyennant la somme de 32,5 Centimes par tête de bétail et par mois de garde. Il sera tenu d'exercer la fonction sur la montagne, si le temps le permet, jusqu'au 30 vendémiaire de l'an XI (22 octobre 1802).

Il a été procédé ensuite à la nominationdu gardien des vaches "d'Escale". L'adjudication en a été faiteau citoyen Joseph Galaud [peut-être le frère du précédent] moyennant une mesure par paire de boeufs ou de vaches. Il sera tenu de les garder jusqu'au 20 fructidor prochain (7 septembre 1803) et il ne pourra prendre aucune autre bête que celles utilisées pour le travail.

Vaches

La même opération a eu lieu le 18 floréal de l'an XI selon les mêmes modalités. Cette fois-ci Jean Galaud s'est associé à Dominique Laplace (1763-1838) pour la "Iasse du Sahoca". Ils sont solidaires, c'est à dire responsables l'un pour l'autre. La rétribution est de 55 centimes par tête, veaux non compris, et ils seront tenus d'assurer la garde jusqu'au premier brumaire de l'an XII.(24 octobre 1803)
Ils ne pourront prendre que le bétail des habitants de Mosset.
Comme l'année précédente c'est Joseph Galaud qui obtient la "Jasse d'Escale" moyennant sept boisseaux de seigle par paire de boeux et il devra y rester jusqu'au 24 fructidor prochain et il ne pourra recevoir d'autres bétail que celui des habitants de Mosset.


Pour l'année suivante, an XIII, le 6 du mois de prairial, c'est Jean Ville qui assure la garte du troupeau d'Escales et Jean Galaud pour celle du col de Jau.


 
Mis à jour le 03/02/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu