Période de 1808 à 1816 - Garde Nationale - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Période de 1808 à 1816 - Garde Nationale

XIXe siècle > 1808 à 1816

La Garde Nationale sous l'Empire



Renaissance des Miquelets et Garde Nationale
Les organisations de  Miquelets ont été dissoutes après la guerre contre l'Espagne en 1795.
Les Bataillons de chasseurs de Montagne crées par décret du 6/8/1808  sont rétablis sous le nom de Chasseurs des Pyrénées le 5/05/1815.
Sous l'Empire on trouve aussi
la Légion active des PO du corps dite aussi Bataillon des conscrits volontaires et des Compagnies des Miquelets.
Cette Légion est licenciée le 3/04/1814 et remplacée par la Garde Nationale.
"Art 7 : Il sera formé dans chaque ville bourg ou village une Garde Nationale sédentaire uniquement consacrée au service de la localité et à maintenir la tranquilité intérieure
Art 8 : Elle sera composée des habitants les plus aisés et honnêtes de 20 à 50 ans et commandée par des personnes notables et distinguées par leur sagesse et bonnes réputation
." (ADPO 4R37)

Lettres aux capitaines de la garde nationale Joseph Comenge, Thomas Grau et Jean Ruffiandis du 29 pluviôse an IX (18 février 1801)
" Conformément à l'arrêté du préfet de ce département en date du 13 du courant et d'après la lettre du sous-préfet en date du 21 du courant il vous est ordonné de convoquer les citoyens de votre compagnie de se rendre conjointement avec eux le trois du mois de ventôse prochain à 1 heure de l'après-midi à l'église ou au local destiné à l'exercice  du culte pour procéder à la réorganisation de la garde nationale conformément à l'arrêté." (ADPO 100EDT38)

Réquisition de la Garde nationale le 7 fructidor de l'an IX à 10 heures du matin
"Nous Isidore Lavila maire de la commune de Mosset requérant, en vertu de la loi, le citoyen Thomas Grau, capitaine de la garde nationale, de faire obtenir le nombre d'hommes qu'il croira nécessaire auprès de la maison commune pour garder et tenir en sûreté les dénommés Étienne Graste  et son épouse, accusés de meurtre.
Le dit Grau est prévenu que conformément à la loi il est responsable de l'évasion desdits Craste s'ils venaient à s'évader
." (
ADPO 100EDT39)

Corps des gardes nationales.
11 décembre 1808 - à M. le sous-préfet.

"J'ai bien reçu M. le sous-préfet votre lettre du 28 portant ordre de notifier à deux numéros de se présenter à vos bureaux pour recevoir la feuille de route pour remplir le contingent ass signé à cette commune pour la formation des corps des gardes nationales.
Par lettre du 9 septembre dernier je vous ai observé que les numéros qui auraient dû fournir à votre contingent se sont vendus et portés en remplacement dans deux autres communes, ce qui nous fait un grand tort. Je n'ai pas eu de réponse de votre part. Veuillez je vous prie me tirer d'embarras en vous déclarant sur cette difficulté. Votre décision que j'attends avec impatience fixera la conduite que je dois tenir dans cette circonstance
."
Porteil Maire (ADPO 100EDT38)

 
Mis à jour le 04/06/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu