Période de 1800 à 1808 - L'école - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Période de 1800 à 1808 - L'école

XIXe siècle > 1800 à 1808

Delpey : Candidat Instituteur


Le 15 thermidor an IX, le citoyen Louis Delpey s'est présenté pour occuper la place d'instituteur. Il est natif de la commune de Roquefort-de-Sault, de l'autre côté du col de Jau.Il accepte un salaire de 50 fr. par mois.
Il a promis d'ouvrir la classe le premier du mois prochain
Signé Delpey (ADPO 100EDT 39)
On ne trouve plus trace du candidat.

Un instituteur et 23 élèves


Faisant le point sur l'an VII (Le 4 octobre 1800 - Le 12 vendémiaire an IX) le maire Lavila est heureux d'annoncer que "La population a augmenté de 11 individus pendant ladite année" et de poursuivre  ".J'ai le plaisir de vous annoncer que je suis enfin parvenu à établir un instituteur dans cette commune qui depuis longtemps en a été privée.
Le nombre des élèves qui fréquentent l'école se portent à 23
- dont quatre qui savent un peu lire et écrire et compter
- dont deux commençant à écrire
- dont cinq commençant à lire
et 12 commençant l'alphabe
t.
Le traitement de l'instituteur a été fixé avec les parents des enfants à 60 fr. par mois et il a son logement à la maison commune ci-devant maison rurale.
À la fin du mois je vous ferai part des progrès que font les élèves qui fréquentent l'école.
Salut et fraternité
." Lavila
(ADPO 100EDT38)

Trois mois plus tard (Le quatre nivôse de l'an IX)  "Les élèves qui fréquentent l'école s'élève au nombre de 30. Il commence à faire des progrès:
- 10 qui arrivent et apprennent l'arithmétique.
- 5 commencent à écrire.
- 10 commencent à lire la langue française.
- 5 commencent à lire l'alphabet.
Je suis très content de la moralité et de la capacité de l'instituteur. C'est par les progrès des élèves que je juge ses talents.
Salut et fraternité.
"

Matheu Jauze, premier instituteur du XIXe siècle

Isidore Lavila (1758-1825) nommé maire en 1800, met ses actes et ses idées en conformité. Le 27 septembre 1801 (5 vendémiaire an X) il écrit :" Le maire de la commune de Mosset, d'après la bonne conduite, la moralité, le zèle avec lequel le citoyen Matheu Jauze de la commune de Saurat, Ariège, demeurant dans cette commune depuis 2 ans, s'est conduit et particulièrement depuis 7 mois qu'il fait les fonctions d'instituteur de la commune, ainsi qu'il est reconnu par le progrès des élèves qui ont fréquentés son école. Je nomme le dit citoyen Matheu Jauze pour remplir les fonctions de secrétaire de la mairie, en lui attribuant le traitement de 150 francs par an, ainsi qui a été fixé par le conseil municipal, moyennant que le dit Jauze continuera de remplir les fonctions d'instituteur et se faira approuver par le sous préfet d'après l'avis du jury d'instruction de cet arrondissement conformément aux lois y relevant. " (ADPO 100EDT37)
L'accord du jury sera obtenu le 30 septembre 1801 (8 vendémiaire an X).

Signature de Matheu Jauze
Matheu Jauze Instituteur

Matheu Jauze n'était pas de Mosset. Il était né à Saurat dans l'Ariège.
Depuis le début du XVIIIe siècle des Jauze de Saurat s'étaient installés à Mosset. Sauveur Jauze y avait épousé Cathrin Cayrol en 1758. Ils eurent 4 enfants dont François dit "Gascou" qui se marie à Baronique Parès. L'instituteur est probablement un cousin.

L'instituteur secrétaire de mairie


"Le maire de la commune de Mosset, d'après la bonne conduite, la moralité, le zèle avec lequel le citoyen Matheu Jauze de la commune de Saurat, Ariège, demeurant dans cette commune depuis 2 ans, s'est conduit et particulièrement depuis 7 mois qu'il fait les fonctions d'instituteur de la commune, ainsi qu'il est reconnu par le progrès des élèves qui ont fréquenté son école, nomme le dit citoyen Matheu Jauze pour remplir les fonctions de secrétaire de la mairie, en lui attribuant le traitement de 150 francs par an, ainsi qui a été fixé par le conseil municipal, moyennant que le dit Jauze continuera de remplir les fonctions d'instituteur et se faira approuver par le sous préfet d'après l'avis du jury d'instruction de cet arrondissement conformément aux lois y relevant."

Signé : Lavila le  5 vendémiaire an X (27 septembre 1801)
L'accord du jury sera obtenu le 8 vendémiaire an X : signé : B. Vilar (ADPO 100EDT37)

Après Matheu Jauze, la quasi totalité des instituteurs publics de Mosset du XIXe siècle seront secrétaires de mairie. Ils mettent leurs capacités au service de la commune et ils en tirent un revenu substanciel.

 
Mis à jour le 03/02/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu